Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Il existe une multitude d’indicateurs qui permettent de suivre l’évolution des visites dans un site Web et le comportement des internautes. Le taux de rebond figure parmi ceux-ci, et c’est même l’indicateur principal pour évaluer la fréquence de consultation sur Internet.

Le taux de rebond, c’est quoi ?

Le taux de rebond, ou « bounce rate », est un indicateur qui permet d’évaluer la part de visiteurs qui entrent dans une page auprès d’un site Web et qui l’ont quitté sans avoir consulté d’autres pages du même site. C’est un indicateur marketing qui sert ainsi à quantifier la part de visiteurs qui ne sont pas très intéressés par le site Web. Le taux de rebond permet également d’évaluer le niveau de satisfaction des visiteurs d’un site Internet. En principe, un internaute rebondit lorsqu’il n’a visité qu’une seule et unique page du site.

Un fort taux de rebond peut être ainsi expliqué par plusieurs raisons. Il se peut que la page Web prenne beaucoup du temps à se charger ou que certains de ses contenus soient de mauvaise qualité.

Comment fonctionne le taux de rebond ?

Le taux de rebond correspond au rapport entre le nombre d’internautes qui n’ont visité qu’une seule page du site Web et l’effectif total d’internautes qui ont consulté le même site. Ainsi, un taux de rebond de 100 % traduit que chaque visiteur a quitté le site sans consulter d’autres pages dans celui-ci.

Pour quantifier le taux de rebond, vous pouvez recourir à l’usage de Webanalytics comme le Xiti, l’Omniture ou le Google Analytics. Notez que le taux moyen de rebond s’établit entre 20 % à 50 % si le site est dédié pour l’e-commerce (ou commerce électronique). Quant au site Web de contenus, ou site d’informations, ce taux moyen de rebond s’élève à environ 80 %.

Le suivi du taux de rebond

Pour mieux gérer et afin de mieux cadrer un site Web, il faut suivre de près le taux de rebond. Ce dernier doit atteindre le pourcentage minimum possible. Ce qui est tout à fait évident vu le fait que plus les visiteurs arrivent sur le site, plus ses pages seront visibles. Atteindre un faible taux de rebond revient ainsi à promouvoir le succès de son site Web.

Malgré sa délicatesse, les données statistiques sur le taux de rebond sont peu nombreuses. Et la majorité des fournisseurs qui disposent des informations sur celui-ci est caractérisée par les commerçants électroniques.

Le digital marketing pour les nuls : qu’erst ce que le SEA ?
Google Ads : comment configurer le suivi de vos conversions ?